Avocat alcool au volant

Alcoolémie contraventionnelle ou délit routier : l’alcool au volant peut coûter très cher.

En France, vous avez cependant le droit d’être défendu, quelle que soit votre situation.

Mais quel est le champ d’action d’un avocat expert en droit routier en matière d’alcoolémie ?

Infos-Permis vous éclaire sur la question.

avocat alcool volant - infos permis

Recourir à un avocat alcool au volant pour pallier à des menaces très sérieuses

On qualifie familièrement d’avocat alcool au volant, un avocat qui a fait de la défense des automobilistes, sa spécialité.

Inscrit au barreau, il a fait des contentieux liés à l’alcool au volant, aux excès de vitesse et au permis de conduire, son activité principale.

Nous vous expliquons la manière dont un tel juriste peut vous aider à protéger vos droits en cas d’infraction au Code de la route.

D’une simple contravention…

L’alcool au volant couvre un large champ d’infractions, à commencer par l’alcoolémie contraventionnelle.

  • Avec elle, vous n’entrez pas encore dans la catégorie des délits.

Autrement dit, le taux d’alcool constaté dans votre organisme n’est pas suffisamment élevé pour entrer dans cette catégorie.

  • Toutefois, vous risquez une amende de 4ème classe, soit 135 € en forfaitaire (90 € en minoré et 375 € en majoré), ainsi que la perte de 6 points sur votre permis de conduire.

Un avocat peut, dès lors, être nécessaire pour vous défendre.

 

… à un délit routier

Les délits routiers prévus par la loi française sont nombreux.

  • alcoolémie dépassant un certain seuil,
  • refus de vous soumettre aux vérifications liées au taux d’alcool présent dans votre organisme,
  • conduite en état d’ivresse manifeste ou encore récidive d’alcoolémie.

 

Recourir à un avocat expert en droit routier peut vous aider à minimiser, voire annuler les sanctions encourues, car celles-ci sont très lourdes : elles peuvent en effet inclure de la prison ferme, ainsi qu’une amende pouvant aller jusqu’à 4 500 €.

Recourir à un avocat alcool au volant pour une alcoolémie contraventionnelle

Si les sanctions liées à une alcoolémie contraventionnelle ne sont pas aussi lourdes que celles prévues pour une alcoolémie délictuelle, elles sont toutefois loin d’être négligeables.

Vous risquez, entre autres, la perte de 6 points sur votre permis de conduire et, par extension, une possible invalidation administrative de votre permis de conduire. Un avocat alcool au volant peut vous conseiller au mieux sur la stratégie à adopter en cas d’alcoolémie contraventionnelle.

Quand parle-t-on d’alcoolémie contraventionnelle ?

  • Le Code de la route prévoit que vous avez le droit de conduire jusqu’à un taux d’alcool de 0.25 mg/l d'air expiré, soit 0.50 g/l de sang.
  • En revanche, entre ce seuil et 0.40 mg/l d'air expiré, soit 0.80 g/l de sang, vous entrez dans la qualification de l’alcoolémie dite contraventionnelle.

 

Depuis le 1er juillet 2015, le Ministère de l’Intérieur a abaissé ce seuil à 0.2g/l pour les jeunes conducteurs.

 

Quel est le champ d’action d’un avocat alcool au volant pour une alcoolémie contraventionnelle ?

Pour vous éviter un retrait de 6 points pouvant engendrer une invalidation de votre permis de conduire, un avocat alcool au volant peut contester le PV reçu lors de votre interpellation. En cas de succès, vous ne perdrez aucun point.

Toutefois, si vous veniez à perdre ces points, un avocat pourra établir une stratégie visant à les récupérer. Stages, délais : les possibilités sont multiples.

 

Règle fondamentale pour contester un PV : ne pas le régler, malgré la pression exercée par les forces de l’ordre. Payer une contravention revient à reconnaître les faits reprochés et rend impossible toute contestation ultérieure.

Avoir recours à un avocat alcool au volant pour une alcoolémie délictuelle

Dans un cadre aussi grave que celui de l’alcoolémie délictuelle, l’intervention d’un avocat expert dans la défense des conducteurs apparaît très souvent comme une nécessité.

Infos-Permis s’arrête sur le champ d’action d’un avocat alcool au volant, dans le cadre d’une alcoolémie délictuelle.

Quand parle-t-on d’alcoolémie délictuelle ?

Le taux d’alcool dans votre organisme mesuré par l'éthylomètre est égal ou supérieur à 0,40 mg/l d'air expiré, soit 0,80 g/l dans le sang ?

Votre alcoolémie a cessé d’être simplement contraventionnelle : elle est dès lors délictuelle et sera donc traitée comme n’importe quel autre délit.

Quel est le champ d’action d’un avocat alcool au volant pour une alcoolémie délictuelle ?

Pour une alcoolémie délictuelle comme pour tout autre délit routier, des solutions judiciaires, légales, existent.

Elles peuvent être mises en place par un avocat rompu aux techniques de défense des conducteurs.

  • Un avocat pourra agir dès la suspension de votre permis de conduire en déposant un recours auprès du préfet.
  • Il devra ensuite définir une stratégie personnalisée, adaptée à votre situation particulière, afin de vous défendre au mieux devant le Tribunal correctionnel, sur le fond comme sur la forme.
  • Enfin, il vous conseillera au mieux sur la pertinence d’un appel ou pourra, si votre affaire était jugée dans le cadre d’une procédure simplifiée, faire opposition à l’ordonnance pénale.

Avocat alcool au volant en bref

L’alcool au volant vous expose à d’importantes sanctions, décuplées lorsqu’il s’agit d’un délit routier.

Un avocat expert en droit routier peut vous conseiller dans le cadre d’une alcoolémie contraventionnelle.

Il peut aussi vous défendre et établir une stratégie sur mesure, en cas de délit routier.

Un avocat peut plaider à la fois sur le fond, mais également sur la forme, en relevant par exemple des vices de procédure liés à votre situation.