Stupéfiants au volant

En France, la conduite sous stupéfiants est ni plus ni moins un délit, quelle que soit la quantité de drogues présente dans votre organisme.

Délit oblige, le traitement du cannabis au volant par la Justice est très sévère et ce, d’autant plus s’il est combiné avec une conduite sous l’emprise de l’alcool.

Moyens de dépistage, refus de se soumettre : Infos-Permis revient sur la question des stupéfiants au volant.